Accueil / Monde / Canada & Usa / Après la Syrie, l’ US Army osera-t-elle des frappes contre la Corée du Nord ?

Après la Syrie, l’ US Army osera-t-elle des frappes contre la Corée du Nord ?

 

Le porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense, Moon Sang-gyun, a réagi à la préoccupation croissante selon laquelle la frappe américaine en Syrie était un « avertissement adressé à la Corée du Nord. »  Une opération contre la Corée du Nord, si elle a lieu, « sera menée dans le solide cadre de la défense conjointe Etats-Unis-Corée du Sud et basée sur la coopération étroite » des deux pays, a indiqué Moon Sang-gyun, cité par l’agence sud-coréen Yonhap.

Le porte-parole a nié les rumeurs faisant état du risque de guerre dans les prochaines semaines, demandant au public de ne pas se laisser induire en erreur par des informations non confirmées circulant sur Internet.

Certains experts ont vu dans la frappe américaine en Syrie un message adressé à Pékin et Pyongyang pour indiquer que la politique de la nouvelle administration consistait à joindre les actes à la parole.

Comme on l’a appris plus tôt, un groupe d’attaque de la marine américaine comprenant le porte-avions Carl Vinson va se rendre de Singapour vers la partie ouest du Pacifique pour assurer une présence au large de la péninsule coréenne.

« La République populaire démocratique de Corée est prête à réagir, quel que soit le type de guerre voulu par les États-Unis », a réagi un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères et a précisé que « Nous prendrons les mesures de contre-attaque les plus fermes contre les provocateurs, afin de nous défendre par la voie des armes ».

Sputnik + Yonhap

 

A propos Intelligence Info

Check Also

Qu’est-ce qu’un pot de miel (ou le piège du pot de miel) ?

Vous avez peut-être entendu parler du terme « pot de miel » et vous vous êtes demandé …

Laisser un commentaire