A huge collection of 3400+ free website templates JAR theme com WP themes and more at the biggest community-driven free web design site
Accueil / Monde / Canada & Usa / Trump toujours sous le choc d’avoir vu George Bush aux funérailles de George Bush

Trump toujours sous le choc d’avoir vu George Bush aux funérailles de George Bush

Washington (dpo) – Comment est-ce possible ? Cette semaine, lors des funérailles de l’ancien président américain George Bush, l’actuel président américain Donald Trump a failli tomber de son siège lorsqu’il a vu l’ancien président américain George Bush parmi les personnes endeuillées. Il en frissonne encore quand il repense à ce moment.

« Je suis à l’enterrement de George Bush, et qui, d’après vous, apparaît et passe devant moi ? C’est bien vrai, les amis. George Bush. Je veux dire, comment est-ce possible ? Je suis sûr qu’il est censé être mort. » Le président Trump a raconté son expérience à ses plus proches confidents peu après l’événement. « Ça devait être un fantôme. Tu crois qu’il essaie de me dire quelque chose ? »

Trump n’est toujours pas sûr s’il a été la seule personne qui a pu voir et entendre George Bush ou si d’autres peuvent aussi avoir senti sa présence.

« Je me demandais si je n’aurais pas dû questionner autour de moi pour vérifier si quelqu’un d’autre avait vu ce fantôme, mais je ne parle jamais à Melania et j’étais un peu inquiet que les autres pensent que je devenais fou », explique Trump, « mais je ne pense pas qu’ils pouvaient le voir parce que personne ne semblait surpris par son apparence, sauf moi. Personne ne s’est levé et n’a crié : ‘Il y a un fantôme !, il y a un fantôme !’ ou quelque chose comme ça. J’ai donc pensé qu’il valait mieux se taire et faire une tête courageuse. »

Cette situation effrayante ne s’arrêta pas là : d’après le récit du président Trump, George Bush monta sur le podium et commença à parler longuement de George Bush – juste à côté du cercueil qui était censé contenir George Bush. « Il pleurait et tout. À propos de sa propre mort ! C’était un peu émouvant en fait, mais vraiment bizarre. »

L’attention de Trump s’est alors tournée vers sa propre mort : si « dans 50 ou 60 ans environ », sa vie devait arriver à sa fin, il a dit qu’il préférerait ne pas suivre les traces de Bush et prononcer sa propre éloge funèbre, « Je voudrais que mon fils, Donald Trump Jr s’en charge ».

 

 « Le Saker Francophone » – Traduit par Hervé

A propos Intelligence Info

Check Also

Basculement civilisationnel, “Le Grand Basculement”

Alastair Crooke a choisi comme titre de son texte “the Great Switch”, qui permet plusieurs …

Laisser un commentaire