A huge collection of 3400+ free website templates JAR theme com WP themes and more at the biggest community-driven free web design site
Accueil / Science / Plus de 9.000 start-up créées dans les TIC en Algérie selon Mohamed El Ghazi

Plus de 9.000 start-up créées dans les TIC en Algérie selon Mohamed El Ghazi

Plus de 9.000 start-up spécialisées notamment dans les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont été créées à ce jour grâce aux mesures d’aide à la création de l’emploi, a indiqué à l’APS le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi.

« Nous avons déjà créé plus de 9.000 start-up et nous comptons en créer autant », a-t-il souligné en marge de la rencontre nationale des jeunes entrepreneurs tenue samedi à Alger, au cours de laquelle il a remis l’agrément pour la création officielle de la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs (FNJE).

« L’Algérie ne doit pas être en retard par rapport aux autres pays au moment où les nouvelles technologies sont l’un des paramètres qui guident et déterminent les relations économiques internationales et le développement humain en général », poursuit-il 

Par ailleurs, dans son allocution prononcée lors de cette rencontre, le ministre a rappelé les facilitations et les mesures d’accompagnement des jeunes investisseurs telle que l’obligation d’accorder aux jeunes 20% des marchés publics dans les collectivités locales.

Il a indiqué que jusqu’à la fin octobre 2016, plus 500.000 micro-entreprises avaient été créées dans différents secteurs depuis la mise en place des dispositifs de l’ANSEJ et de la CNAC, en générant plus d’un (1) million de postes d’emploi directs. 

Par ailleurs, M. El Ghazi a fait savoir que son département ministériel menait une réflexion avant les différents partenaires, dont des banques, sur les moyens de soutenir les jeunes investisseurs en difficulté, et ce, en établissant notamment un nouveau programme de paiement des échéanciers des crédits, de les aider à se former ou de les orienter carrément vers d’autres secteurs d’activité.

Placée sous le thème « La micro-entreprise, noyau de l’économie nationale », cette rencontre s’est tenue en présence également du ministre de l’Enseignement et de la formation professionnelle, Mohamed Mebarki, et du secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd.

Le président de la FNJE, Khireddine Hamel, a indiqué que cette nouvelle entité avait déjà enregistré plus de 20.000 demandes d’adhésion via les réseaux sociaux, ajoutant que son objectif est d’atteindre le nombre de 300.000 entreprises adhérentes. 

Un salon a été organisé en marge de cet événement avec la participation de 25 exposants exerçant dans différents domaines à l’exemple de l’industrie, des TIC et de l’agriculture, et qui ont créé leurs entreprises dans le cadre des dispositifs de l’ANSEJ et de la CNAC.

A propos Intelligence Info

Check Also

Trump remplacera-t-il l’Allemagne par la Pologne ?

Nous pourrions admettre que l’affaire devient enfin sérieuse, parce que lorsqu’il s’agit à la fois …

Laisser un commentaire