A huge collection of 3400+ free website templates JAR theme com WP themes and more at the biggest community-driven free web design site
Accueil / Monde / Afrique / Algérie / Rencontrez le Wali d’Oran à 200,000 DA

Rencontrez le Wali d’Oran à 200,000 DA

Selon Algeriepart, qui cite des sources très bien informées. Le Wali d’Oran Mouloud Cherifi aurait demandé le 24/05/2018, l’ouverture d’une enquête sur les informations graves rapportées dans un article publié par un journal local à Oran.

L’article en question fait état de demandes de versements de sommes d’argent, avoisinant les 20 millions de centimes, au personnel du Bureau du Wali afin d’organiser une rencontre avec le premier représentant de l’Etat à Oran, quand ce ne sont pas des pratiques immorales qui sont exigées…

Ces dernières divulgations mettent la lumière, une fois encore, sur ce fléau dangereux qu’est la corruption, qui gangrène l’administration, soumise aux lobbys au sein même du siège de la Wilaya d’Oran, et qui touche l’ensemble des services de l’administration, du Secrétariat Général jusqu’à la réception du Bureau des plaintes en passant par les affaires Générales et la Direction de l’administration locale…

L’article en question n’a pas, par ailleurs, mentionné le nom des personnes impliquées dans l’organisation d’un ordre du jour lors de rencontres entre des hommes d’affaires et les chefs des conseils populaires, particulièrement parmi les nouveaux arrivés parmi eux, dans la répartition des projets de développement dans le cadre du programme spécial de développement local.

De nombreuses personnes rapportent que le Wali d’Oran Mouloud Cherifi, jouit d’une très bonne éducation et a montré sa bonne foi pour mener à bien sa mission durant son mandat, mais son talon d’Achille restera la corruption administrative qui sévit au sein de la Wilaya qu’il dirige.

Cette Maffia qui a pris en otage les services administratifs de l’Etat dans l’Oranie est malheureusement aidée par quelques journalistes qui profitent de leur relation avec le Wali pour jouer le rôle d’intermédiaires, à titre personnel, afin d’aider certains commanditaires véreux contre paiement…

En même temps, d’autres journalistes se sont plaints de l’obstruction grave qu’ils subissent dans l’exercice de leur mission sur le terrain, par la même équipe affairiste de l’exécutif de la Wilaya, parce qu’ils refusent d’accepter cette peu scrupuleuse logique qu’on veut leur imposer, qui reste basée sur un intérêt purement mercantile au détriment de l’intérêt public, de la ville et ses habitants.

En attendant les résultats de l’enquête, il nous semble que la seule réponse adéquate dans cette situation, est la mise en place d’une transparence dans la gouvernance et le droit d’obtenir des informations, tout comme l’utilisation des outils qu’offre le concept de démocratie participative, pour venir à bout de cette corruption.

A propos Madjid LAIB

Check Also

Les généraux israéliens se sont précipités à Moscou

Il est rarissime, sinon complètement inédit, qu’Israël envoie aussi rapidement ses chefs militaires concernés dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *