A huge collection of 3400+ free website templates JAR theme com WP themes and more at the biggest community-driven free web design site
Accueil / Monde / Afrique / Algérie / C’est officiel : « Le Prince héritier Mohamed Ben Salmane avait été bel et bien blessé le 21 avril 2018 »

C’est officiel : « Le Prince héritier Mohamed Ben Salmane avait été bel et bien blessé le 21 avril 2018 »

Mohammed ben Nayef, ancien prince héritier saoudien, confirme sur son compte Twitter que le fils et successeur désigné du roi saoudien, Mohammed ben Salmane, avait été blessé au cours de la fusillade qui a eu lieu le 21 avril dans le quartier d’al-Khuzama à Riyad.

« Les photographies de MBS diffusées hier, vendredi 25 mai, étaient datées », a-t-il tweeté, avant de poursuivre : « Les informations selon lesquelles il aurait été blessé dans le palais royal situé dans le quartier d’al-Khuzama étaient authentiques. »

L’ancien prince héritier saoudien a rappelé que depuis la tentative de coup d’État du 21 avril au sein du palais royal, MBS ne s’est plus présenté en public.

« Il s’est abstenu de se rendre au stade d’al-Jawhara. Il était blessé. Sa blessure n’est toutefois pas grave », a-t-il assuré.

Hier, vendredi 25 mai, l’agence de presse saoudienne SPA a diffusé les premières photos du jeune prince saoudien après la fusillade du 21 avril, en démentant qu’il ait été blessé.

Avant cela, aucun film ou image confirmant l’état de santé du prince héritier n’avait été relayé par les médias depuis la tentative de coup d’État. Partant, les rumeurs allaient bon train parmi les observateurs, certains évoquant même un éventuel décès de MBS.

L’agence de presse saoudienne SPA a prétendu le vendredi 25 mai que l’héritier du trône saoudien s’est entretenu au téléphone avec le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, au sujet des dernières évolutions régionales.

Mais les États-Unis n’ont pas encore confirmé cette conversation téléphonique, bien que le département d’État fournisse régulièrement des informations sur les activités du secrétaire d’État.

A propos Intelligence Info

Check Also

La Russie, l’Iran et la “guerre hybride”

Les diverses crises opérationnelles, notamment pour prendre la plus récente celle de l’attaque par des …

Laisser un commentaire