A huge collection of 3400+ free website templates JAR theme com WP themes and more at the biggest community-driven free web design site
Accueil / Monde / Canada & Usa / Le crochet de 500 km du président Poutine fait réfléchir! Qui aurait voulu abattre l’avion du président Poutine ?

Le crochet de 500 km du président Poutine fait réfléchir! Qui aurait voulu abattre l’avion du président Poutine ?

(novorossia). Pendant que le G-20 de Hambourg n’en finit pas de provoquer une hystérie médiatique en Allemagne, le crochet de 500 km du président Poutine fait réfléchir. Des appels à la chasse aux casseurs via Bild et d’autres médias- les journalistes font le travail de la police (sic)- soutiennent la volonté d’Etat policier et de répressions dans le pays qui a organisé le G-20. L’avion présidentiel russe a fait un détour de 500 kilomètres pour se rendre à Hambourg. La confiance de la Russie envers les partenaires de l’OTAN reste, donc, très limitée, voire absente.

L’avion présidentiel russe en danger ?

Reuters insiste sur la bizarre idée de l’avion présidentiel russe d’avoir fait 500 km en plus pour aller au G-20 à Hambourg. “Le vol RA-96022 a survolé la Finlande neutre et la Suède puis le Danemark pour joindre Hambourg. L’avion transportant M. Poutine a fait un détour de 500 km pour éviter de voler au-dessus des pays partenaires de l’OTAN : les pays Baltes et la Pologne ”, écrit Reuters tout en signalant que l’OTAN a effectué des provocations contre l’avion qui transportait le ministre de la défense Sergei Shoigu le 21 juin dernier. Un F-16 s’était approché pour menacer l’avion russe du ministre. Les chasseurs russes escortant l’avion du ministre russe de la défense avaient montré leurs missiles au F-16 pour lui sommer de stopper ses menaces. Reuters précise que les zones des pays Baltes et de la Pologne sont devenus des endroits anti-russes en raison, aussi, de la guerre en Ukraine.

En fait, les pays Baltes cultivent depuis la chute du mur de Berlin une haine profonde contre la Russie et les Russes, une haine soutenue par l’OTAN qui a ravivé l’idéologie nazie dans cette région. La Lituanie, la Lettonie, l’Estonie, pratiquent une politique anti-russe dure en interdisant l’emploi de la langue russe pour trouver un emploi et en donnant des passeports de non-citoyens comme en Lettonie pour les populations russes alors que les migrants africains sont les bienvenus… (La langue russe reste pourtant largement employée surtout en Lettonie et en Estonie et dans la vie courante le russe reste une langue importante pour faire des achats). Les livres d’Histoire sur la Seconde guerre mondiale sont, dans ces pays, réécrit mettant en valeur la Wehrmacht contre l’Armée rouge. Chaque année les anciens de la Waffen SS ont obtenu le droit de manifester à Riga en mai, devenant un centre pour cette idéologie pratiquée aussi en Ukraine. Le mouvement du Maïdan vient aussi des pays Baltes et de la Pologne soutenu par l’OTAN. Les lobbys de l’ONU et de l’OTAN use de cette “nazitude” pour chasser le Russe et cultiver la haine contre la Russie alors que ces pays accueillent sous les ordres de Bruxelles via l’ONU les migrants de Lampedusa.

Le vol MH 17 abattu au-dessus du Donbass en juillet 2014 par des avions ukrainiens, le crash de l’avion présidentiel polonais à Minsk en 2010 (choc national pour la Pologne qui a amplifié la haine contre la Russie et qui semble avoir été une première tentative pour accuser la Russie comme pour le vol MH17-les Russes et le Polonais ne devaient pas se rapprocher durant le devoir de mémoire à Katyn), les menaces contre l’avion du ministre de la défense Sergei Shoigu de juin 2017, la culture artificielle de la haine des Russes dans les pays Baltes et en Pologne, la présence d’éléments pro-ukrainiens dans ces zones, les menaces de l’OTAN avec une forte concentration d’avions de guerre, de missiles, contre la Russie dans cette région, font que l’avion présidentiel russe a fait un petit détour de 500 km. Preuve qu’à tout moment une attaque peut avoir lieu contre le chef d’Etat russe. Preuve aussi que la confiance n’existe pas de la part de la Russie. Les petites tapes de la main de M.Trump sur le coude de M.Poutine, montrées par les média internationaux, ne sont pas des signes de confiance. Trump est avant tout un homme d’affaires et un protestant. “Ne pas hésiter à plier les règles, tout faire pour gagner” est la philosophie spirituelle de Trump comme l’expliquait la CROIX dans un article.

Olivier Renault pour novorossia

A propos Intelligence Info

Check Also

Robert O’BRIEN serait pire que BOLTON

La phrase est joliment faite et la parabole irrésistible : « Un taxi complètement vide s’arrête devant …

Laisser un commentaire